» Apprentissage : une rentrée sous de bons auspices !

apprentissage

 

Le baromètre établi par l’ISM et la Maaf confirme la place majeure de l’artisanat dans l’apprentissage, y compris pendant la difficile année 2019/2020 au cours de laquelle il a accueilli 4000 apprentis de plus que l’année précédente pour atteindre 153 000 jeunes (sur un total de 525 000 apprentis tous secteurs confondus).

 

Ce baromètre montre également que le BTP est l’un des secteurs les plus formateurs et que les métiers du BTP figurent parmi ceux qui offrent la meilleure insertion professionnelle.

Bien sûr, la voie de formation que l’Artisanat a toujours privilégiée connait un engouement réel depuis 2 ou 3 ans après une dizaine d’années moins euphoriques. La CAPEB y voit notamment le rôle joué par le CCCA-BTP ainsi que l’effet des aides de l’Etat.

Mais pour que cela dure, il faut s’en donner les moyens. A cet égard, il est clair que les aides à l’embauche d’un apprenti ou d’un alternant ont été efficaces. Par deux fois nous avons obtenu qu’elles soient reconduites, une fois fin septembre puis la seconde fois fin décembre. Pour la CAPEB, il est indispensable que ces aides soient maintenues pour soutenir cette bonne dynamique car les besoins de compétences des entreprises sont de plus en plus importants et il serait dommageable de couper trop tôt le robinet qui nourrit ces jeunes pousses !

Et, bonne nouvelle, le Premier ministre a annoncé que ces aides seront prolongées de 6 mois encore, soit jusqu’au 30 juin 2022, précisant que la fin de ce soutien sera progressive et individualisée.