» Alerte sur les baisses des primes CEE !

cee-certificats-economies-energie

 

En ce début de 5ème Période du dispositif des CEE (Certificat d’Economie d’Énergie), le marché est fortement impacté par plusieurs facteurs liés au pilotage du dispositif par le Ministère de la Transition Ecologique (DGEC) :

  • La suppression de certaines opérations Coups de Pouce (chaudières gaz THPE, émetteurs électriques, régulation) et la baisse de bonification du Coup de Pouce Isolation (depuis juillet 2021)
  • La fin du doublement des primes CEE pour les ménages en situation de précarité énergétique (depuis le 1er janvier 2022)
  • Une baisse de valorisation des principales fiches « isolation » dans le secteur résidentiel (à partir du 1er mai 2022)
  • Un stock important de CEE détenu par les principaux acteurs obligés à l’issue de la 4ème Période, reportable sur la 5ème Période

 

Les conséquences de ce contexte se sont faites ressentir rapidement en ce début de nouvelle période, avec un effet déflationniste sur le cours des CEE entraînant une réduction notable des primes CEE octroyées par les acteurs obligés ou délégataires lors de la réalisation de travaux de rénovation énergétique.

Dans ces conditions, les partenaires CAPEB, LORIS EnR et BUTAGAZ ont annoncé qu’ils ne valoriseraient donc plus le coup de pouce chauffage à partir du 1er avril 2022.

Seul EDF maintient son offre coup de pouce chauffage avec une baisse de la prime Coup de pouce PAC pour les ménages modestes précaires qui passera de 5 000€ à 4 200€ à partir du 1er avril 2022 soit 200€ au-dessus du minimum imposé par le coup de pouce. Les autres niveaux de prime restent inchangés.

Au regard de ces éléments, nous vous invitons donc à engager vos travaux (signature de devis) avant cette date si vous souhaitez faire bénéficier des primes coup de pouce à vos clients.