» Covid19 : Ce qu’il faut retenir de l’intervention du Président de la République

201124

 

Le Président de la République Emmanuel Macron est intervenu hier à 20 H, afin de faire le point sur la crise sanitaire et annoncer des mesures de renforcement qui s’appliqueront à partir du samedi 3 avril au soir pour 4 semaines. Voici le détail de ces mesures.

 

Le chef de l’Etat débute son allocution en parlant “d’un an de peines, d’épreuves, où nous aurons été au moins quatre millions et demi à contracter le virus, et où bientôt 100 000 familles auront été endeuillées”…

“Sécurité, équilibre, responsabilité : ce sont ces trois principes qui nous ont conduits, fin janvier, à privilégier le renforcement de cette stratégie : ‘tester, alerter, protéger'”.

“Ces dernières semaines, nous faisons face à une nouvelle donne : depuis les premiers jours du mois, nous sommes entrés dans une course de vitesse.

“Les services de réanimation ont à prendre en charge des personnes en bonne santé qui ont aujourd’hui 60 ans et même 50 ans, quelques-uns parfois sont plus jeunes. Retenez un chiffre : 44% des patients en réanimation ont aujourd’hui moins de 65 ans.

“Pour continuer à protéger la vie au présent, c’est-à-dire les malades, et pour protéger la vie au futur, c’est-à-dire nos enfants, nous devons dans les mois à venir fournir un effort supplémentaire“.

 

Les mesures annoncées :

Les règles qui sont en vigueur dans les 19 départements en vigilance renforcée vont être étendues à tout le territoire métropolitain, dès ce samedi soir 3 avril et pour quatre semaines.

 

Le couvre-feu à 19 heures sera maintenu partout et le télétravail sera systématisé.

  • Tous les employeurs et les télétravailleurs sont appelés à y avoir recours à chaque fois qu’ils le peuvent.
  • Les parents qui devront garder leurs enfants, et qui ne pourront pas télétravailler, auront droit au chômage partiel.
  • Pour les salariés, commerçants, les indépendants, les entrepreneurs et les entreprises, tous les dispositifs actuellement en vigueur seront prolongés.

 

Les déplacements :

  • Les Françaises et les Français de l’étranger qui veulent rentrer en France pourront le faire à tout moment et tout sera fait pour faciliter le quotidien des travailleurs transfrontaliers.
  •  Ceux qui souhaitent changer de région pour s’isoler pourront le faire durant le week-end de Pâques.
  • L’attestation sera obligatoire en journée uniquement pour les déplacements au-delà de 10 kilomètres.

 

Les crèches, les écoles et les lycées vont être fermés pour 3 semaines.

  • Durant la semaine du 5 avril, les cours pour les écoles, collèges et lycées se feront à la maison, sauf pour les enfants des soignants et de quelques autres professions qui seront accueillis, de même que les enfants en situation de handicap.
  • A partir du 12 avril, la France entière, quelle que soit la zone de vacances, sera placée en vacances de printemps. La rentrée aura donc lieu pour tous le 26 avril.
  • Les étudiants pourront continuer s’ils le souhaitent, à se rendre à l’université pour une journée par semaine.

 

La campagne de vaccination :

  • Tous les moyens sont mis en œuvre pour vacciner sans jours fériés. Le samedi et le dimanche, comme la semaine.
  • Au total, 250 000 professionnels, médecins, pharmaciens, sapeurs-pompiers, infirmiers, vétérinaires, sont aujourd’hui prêts à contribuer à ce grand effort national”.
  •  D’ici la fin de l’été, tous les Français de plus de 18 ans qui le souhaitent pourront être vaccinés.
  • Les personnes âgées de plus de 55 ans et atteints de comorbidités peuvent prendre rendez-vous auprès de leur médecin, leur infirmier, leur pharmacien qui les vaccinera directement avec le vaccin AstraZeneca.

 

Le calendrier de « réouverture » :

  • La réouverture sera amorcée dès la mi-mai, avec certaines règles strictes. L’ouverture des terrasses, sous conditions, sera autorisée et un calendrier de réouverture progressive pour la culture, le sport loisir, l’événementiel, nos cafés et restaurants sera bâti, entre la mi-mai et le début l’été.
  • A partir du 15 mai, les premiers rendez-vous seront ouverts pour les Français entre 50 et 60 ans. Et, à partir de la mi-juin, les rendez-vous seront ouverts à l’ensemble des Françaises et des Français de moins de 50 ans.