» EBC saisit la présidente de l’Union Européenne

 

 

 

 

EBC, qui est l’organisation représentative des artisans et petites entreprises du bâtiment au niveau européen, et dont la CAPEB est membre, vient de demander à l’Union européenne de prendre des mesures spécifiques pour les petites entreprises de la construction afin de soutenir leur activité au sortir de la pandémie qui en a laissé plus d’une en grande désarroi et face au nouveau contexte international de difficultés d’approvisionnement et de flambée des prix.

 

EBC rappelle à la Présidente Ursula Von der Leyen, et à son vice-président exécutif Frans Timmermans, que le prix des carburants tels que le diesel, l’essence et le gaz naturel ont augmenté de façon exorbitante, s’ajoutant aux hausses des prix du bois, de l’aluminium, du cuivre, des plastiques, du fer, du nickel, du titane, qui atteignent des sommets.

 

EBC appelle l’Europe à apporter une réponse rapide, solide, cohérente et coordonnée à l’échelle de l’UE et en particulier à encourager les États membres à fournir une aide financière temporaire aux petites entreprises afin de compenser l’augmentation des coûts du carburant, de l’énergie et des matériaux et de les aider à maintenir leur activité, et à réduire les taux de TVA afin de stimuler les activités de rénovation et de construction dans l’Union européenne.

 

La demande d’EBC vise également à la mise en place d’un plafond des coûts énergétiques au niveau européen pour lutter contre la spéculation et les augmentations excessives, à imposer une règle de transparence dans les contrats de fourniture de gaz en gros et à reporter toute mesure prévue visant à interdire l’utilisation de certains carburants ou à taxer les carburants pour le secteur de la construction.

 

 

    Nos Services sont à votre disposition pour tout renseignement relatif à cet article au 03.85.90.97.70 ou sur capeb71@capeb71.fr

 

 

La CAPEB continue son combat !