» UPA et CAPEB, très mobilisées pour vous et avec vous !

capeb 71 - artisans unis

Edito du Président de la CAPEB 71 publié dans le CAPEB Infos de Juillet 2016

 

Enfin une bonne nouvelle pour l’artisanat du bâtiment : l’activité s’améliore ! C’est ce que révèle la dernière enquête de conjoncture de la CAPEB qui fait état d’une augmentation de 1% de l’activité des entreprises artisanales du bâtiment au dernier trimestre. C’est essentiellement le neuf qui tire cette reprise (+2%). L’entretien-amélioration peine à se relever vraiment (+0,5%). Quant aux travaux d’amélioration énergétique, ils continuent à tirer le secteur de la rénovation avec une hausse de + 1%. Petit bémol, notre région reste l’une de celles en France où l’activité redémarre le plus lentement… Mais ce qu’il faut retenir, c’est quand même que les 6 premiers mois de l’année marquent une rupture avec le cycle de baisse continue que nos petites entreprises ont connu depuis 2012. Nous avons encore beaucoup d’entreprises qui souffrent, notamment en termes de trésorerie, les prix restent tirés vers le bas et la concurrence est forte, mais cette embellie est encourageante et doit nous motiver pour tenir bon. Les prochains mois seront déterminants et la CAPEB exhorte l’Etat à tout faire pour soutenir cette fragile reprise. Il est impératif que les mesures de soutien obtenues par la CAPEB (TVA à 5,5 %, CITE, Eco-PTZ…) soient maintenues durablement pour rétablir la confiance. Les entreprises et les ménages ont besoin de lisibilité pour investir. Il est aussi primordial que ce retour de l’activité profite aux entreprises locales du bâtiment et non aux travailleurs détachés employés à bas coût, souvent dans des conditions illégales. La CAPEB ne cesse de le dire : il faut mettre un terme au dumping social et à la concurrence déloyale qui s’exerce à l’encontre des entreprises françaises… Enfin, pour soutenir cette reprise d’activité, l’État doit améliorer l’environnement des entreprises, d’une part en baissant les charges et la fiscalité et d’autre part en levant toutes les contraintes administratives et règlementaires qui nous entravent. La Cour des comptes vient de donner raison à la CAPEB et à l’UPA en rendant un rapport qui épingle la complexité de la fiscalité française. L’entrée en vigueur au 1er juillet du compte pénibilité est malheureusement aussi un très mauvais signe… Le combat pour la défense de notre activité et de nos entreprises est permanent. Après notre belle victoire pour empêcher que n’importe qui ne puisse s’installer pour faire n’importe quoi dans l’artisanat, et pour empêcher le relèvement des seuils de la micro-entreprise (loi SAPIN), la CAPEB et l’UPA sont très modélisées pour une rentrée syndicale qui s’annonce chaude… Nos combats s’appellent baisse des charges et de la fiscalité, simplifications administratives, réforme du RSI, allégement des contraintes et des coûts liés au RGE et aux qualifications, lutte contre le travail détaché et la concurrence déloyale, lutte contre le compte pénibilité… ! Pour être entendus, nous devons être forts, unis et solidaires ! Les élections aux Chambres de Métiers vont aussi être l’occasion de donner un fort retentissement à nos revendications ! Nous aurons besoin de vous pour voter et faire voter UPA !  Sans le soutien de nos adhérents rien n’est possible. Avec vous, on peut vraiment aller loin ! Excellentes vacances à ceux qui en prennent, bon courage à tous les autres et rendez vous à la rentrée pour mener tous nos combats ! Plus forts ensemble !

Toni SPINAZZE – Président de la CAPEB 71

 

Toni SPINAZZE, nouveau président de la CAPEB 71

Toni SPINAZZE, nouveau président de la CAPEB 71