» Travail détaché : le CAPEB intervient au Parlement Européen

 

 

 

 

 

 

La CAPEB rappelle que 2 millions de travailleurs détachés sont dénombrés en Europe et que 44% de ces travailleurs sont dans la construction, ce qui représente 5% de la population active du secteur.

 

La CAPEB invite les parlementaires européens à réduire fortement la durée maximum du détachement qui, dans les faits, est en moyenne de 40 jours dans la construction et excède rarement 4 mois tous secteurs confondus.

 

La CAPEB invite le Parlement Européen à supprimer les possibilités de recours aux agences d’intérim pour un détachement, rappelant les propos de Gilles Savary, auteur d’un rapport sur le sujet : “le détachement d’intérim en France, a augmenté de plus de 3 000 % au cours des cinq dernières années, même s’il ne représente que 23 % de la totalité du détachement”.

 

Le Président Confédéral Liébus indique que le seul salaire minimum légal ne peut pas être l’unique outil de comparaison des niveaux de rémunération compte tenu des grandes disparités de pratiques entre les États membres.

 

À cet égard, il demande que pour les rémunérations soient retenus l’ensemble des règles et barèmes salariaux, y compris évidement les règles et barèmes régionaux ou locaux quand ils existent.

 

La CAPEB poursuit inlassablement son combat

contre le travail détaché !

 

Nos Services sont à votre disposition pour tout renseignement relatif à cet article au 03.85.90.97.70 ou sur capeb71@capeb71.fr

 

CAPEB ACTION