» Social : la France cumule les records : après la pression fiscale, voilà les dépenses sociales !

 

 

 

La protection sociale pèse lourd dans la dépense publique comme dans les dépenses privées (complémentaires notamment) : 31 % du PIB !

L’OCDE place la France au 1er rang mondial des dépenses sociales !

Une remontée au plus haut du podium qui est, somme toute, assez récente puisque l’hexagone n’était encore que dans le peloton de tête à égalité avec trois autres pays il y a une quinzaine d’années.

La Suède, qui détenait le record à l’époque en consacrant 27 % de sa richesse nationale à la protection sociale de ses administrés, a maintenu ce même niveau de dépenses, ce qui la porte aujourd’hui au 7ème rang mondial. L’OCDE souligne que les pensions publiques pèsent particulièrement lourd dans la balance (12,6 % en France contre 8 % en moyenne dans l’OCDE) suivies de près par les dépenses de santé.

Quand on sait que la France est l’un des pays où l’on vit en retraite le plus longtemps (26 ans pour les femmes, 22 ans pour les hommes), on comprend mieux pourquoi les économistes plaident pour une réforme des retraites…

On notera aussi que les dépenses sociales ne bénéficient pas forcément à ceux qui en ont le plus besoin : la France distribue 20 % des prestations sociales (hors pensions et maladie) aux 20% les plus pauvres alors que l’Allemagne, par exemple, en diffuse 30 % à la même proportion de pauvres.

 

 

CAPEB ACTION

La CAPEB milite pour une réduction des dépenses publiques qui accroissent les charges des entreprises et pèsent sur les coûts de revient donc sur les prix de vente.

 

 

La CAPEB 71 agit pour vous !

 

 

Nos Services sont à votre disposition pour tout renseignement relatif à cet article au 03.85.90.97.70 ou sur capeb71@capeb71.fr