» Rénovation énergétique : éligibilité aux aides des isolants minces réfléchissants

 

 

 

 

Pour être éligibles aux aides publiques (crédit d’impôts CITE, CEE, Eco-PTZ+, ANAH), les isolants réfléchissants doivent respecter deux exigences :

 

> Afficher une valeur de résistance thermique R mesurée selon la norme EN 16012 (Isolation Thermique des bâtiments — Produits d’isolation réfléchissants —Détermination de la performance thermique déclarée.)

 

> Justifier cette valeur par un rapport d’essai délivré par un organisme d’évaluation de la conformité établi dans l’espace économique européen et accrédité pour réaliser ces tests selon la norme EN 16012.

 

En outre, pour les systèmes d’isolation composés de plusieurs produits, chaque isolant doit être testé séparément.

 

En conséquence, pour que les particuliers puissent bénéficier des aides publiques à la rénovation énergétique, il est désormais conseillé de joindre à leurs factures pour chaque isolant utilisé un rapport d’essai délivré par un laboratoire accrédité attestant de la mesure de la résistance thermique du produit selon la norme applicable.

 

Afin de vous prémunir contre les pratiques frauduleuses qui pourraient mettre en péril l’acceptation des dossiers par l’administration, il est recommandé de ne pas vous contenter d’une simple attestation rédigée par le fabricant mais d’exiger systématiquement du fabricant un rapport d’essai délivré par un organisme accrédité et attestant de la résistance thermique du produit.

 

Les fabricants d’isolants qui font la promotion de l’éligibilité de leurs produits aux dispositifs d’aides publiques à la rénovation énergétique sont tenus de fournir ces rapports d’essai sur demande.

 

 

La CAPEB 71 vous informe et vous forme au quotidien !

 

 

Nos Services sont à votre disposition pour tout renseignement relatif à cet article au 03.85.90.97.70 ou sur capeb71@capeb71.fr