» Réforme des retraites : à ce stade, du positif pour les artisans !

 

capeb71-reforme-retraite

 

 

 

Pour l’U2P et la CAPEB, deux priorités majeures :

 

     

 

 

– pérenniser et garantir une protection sociale qui maintient la solidarité entre les générations et qui est indispensable à toute société ;

 

– sauvegarder un niveau de pension permettant aux Français de vivre pleinement leurs années de retraite et de contribuer à la croissance économique.

 

 

Les grands axes de la réforme présentés par le Premier ministre répondent à ces objectifs.

Ainsi, en dépit de certaines réserves, l’U2P et la CAPEB saluent l’équilibre général du projet et constatent avec satisfaction que la plupart des revendications portées pendant deux années seraient prises en compte.

Compte tenu des spécificités de leurs régimes actuels les travailleurs indépendants étaient particulièrement en risque face à la réforme.

Or, l’U2P et la CAPEB ont obtenu satisfaction sur plusieurs points. L’assiette des prélèvements sociaux des travailleurs indépendants va être revue à la baisse de façon à annuler la hausse du taux de cotisation des artisans et commerçants (de 24,75% à 28,12%) induite par la réforme.

 

 

Par ailleurs, l’U2P et la CAPEB se félicitent du relèvement à 1 000 euros de la pension de retraite minimale, mesure réclamées depuis plusieurs années pour mettre fin à la situation de nombreuses personnes qui ont travaillé toute leur vie, qui ont la durée de cotisation requise mais qui se retrouvent avec quelques centaines d’euros pour vivre au même titre que des personnes éligibles aux minima sociaux.

Le maintien du système des carrières longues permettant à ceux qui ont commencé à travailler tôt de partir entre 60 et 62 ans est également une mesure de bon sens. De même, la réforme prévoit de maintenir pour les travailleurs indépendants les réserves des régimes complémentaires.

L’U2P et la CAPEB approuvent la décision de confier la gouvernance du système de retraites aux partenaires sociaux. Ils fixeront par la négociation l’âge d’équilibre de départ à la retraite en deçà duquel la pension subira une décote et au-delà duquel un bonus sera au contraire appliqué. C’était la condition pour ne pas risquer une remise en cause des grands équilibres du système de retraite à chaque alternance politique.

 

 

Au final, la réforme présentée par le Premier ministre est plutôt de nature à nous rassurer. Nous nous engageons à poursuivre pied à pied la concertation avec le Gouvernement et le parlement pour en améliorer les modalités de mise en œuvre. L’U2P et la CAPEB seront attentives aux discussions qui auront lieu d’ici au printemps au Parlement.

 

 

Nos Services sont à votre disposition pour tout renseignement relatif à cet article au 03.85.90.97.70 ou sur capeb71@capeb71.fr

 

 

La CAPEB et l’U2P continuent le combat !