» Loi Sapin 2 : l’UPA et la CAPEB remportent une victoire capitale pour l’Artisanat !

Victoire CAPEB UPA

 

La mobilisation de l’UPA et de la CAPEB a payé ! Face à notre pression et à notre mobilisation, le Ministre de l’Économie E. MACRON, a fini par reculer et a retiré une partie de son texte qui aurait autorisé n’importe qui à s’installer dans l’artisanat et à faire n’importe quoi…

 

 

L’exigence de qualification pour devenir artisan sera préservée !

Les métiers de l’artisanat du bâtiment sont de vrais métiers qui nécessitent des compétences, des savoirs-faire et une vraie qualification professionnelle que l’on peut acquérir par un CAP ou par de l’expérience.

La qualification dans l’Artisanat, c’est un gage de qualité, de sérieux et de sécurité pour les consommateurs.

 

Dans le projet de loi “SAPIN2”, Le Ministre de l’Économie, Emmanuel MACRON, avait fait glisser des dispositions qui, si elles avaient été votées, auraient permis à n’importe qui d’effectuer des petits travaux de bâtiment sans aucune qualification !

A quoi ça aurait servi de passer son CAP, de se former… ?  On aurait totalement dévalorisé l’apprentissage et l’artisanat !

 

La CAPEB et l’UPA ont engagé une véritable bataille pour contrer ce projet !

 

UPA-WEB

Vous noterez que nous avons été les seules organisations patronales à nous soulever contre ce texte. Ils étaient où d’ailleurs, pendant ce temps là, ces soi-disant “défenseurs” des petites entreprises qui roulent en réalité pour le grand patronat ? En tout cas, ils ne sont pas battus contre la loi SAPIN 2 !

 MaboxLoiSapin

 

UPA/CAPEB : 1 – MACRON : 0 !

Notre forte campagne de mobilisation, notamment relayée sur le réseaux sociaux et auprès des Parlementaires,  nous aura permis d’obtenir une victoire syndicale capitale pour l’artisanat !

Elle va permettre d’éviter que demain de nouveaux concurrents sans qualifications viennent prendre le travail des artisans déjà fortement concurrencés par l’auto-entreprise et les travailleurs détachés, sans compter les travailleurs au noir !

 E. MACRON

 

Et oui, M. MACRON vous ne braderez pas l’artisanat pour dégonfler les chiffres du chômage et transformer artificiellement des chômeurs en artisans ! L’artisanat vaut beaucoup mieux que cela !

Votre idée était absurde alors que dans le même temps, votre grand patron, M.HOLLANDE, cherche des pistes pour relancer l’apprentissage, que votre collègue Mme ROYAL fait renforcer les réglementations thermiques et que la technicité du bâtiment est de plus en plus pointue avec l’arrivée de la maquette numérique, des imprimantes 3D, l’émergence de la domotique….

C’est bien de vouloir faire “le moderne” mais là, vous aviez tout faux !

D’ailleurs, près d’une trentaine d’amendements, qui représentent plus de 320 parlementaires de droite comme de gauche, avaient été déposés !   Ce qui allait bien au-delà de la majorité requise pour adopter la suppression de votre projet.

Preuve que votre idée n’était pas bonne et que l’UPA et la CAPEB ont su convaincre les Parlementaires.

Consulter un article du magasine Le Point à ce sujet

 

D’autres solutions existent pour encourager la création d’entreprises…

M. MACRON, vous voulez nous aider à développer l’artisanat pour que nos entreprises embauchent et que le chômage baisse ? Alors écoutez nous, nous avons des idées : baissez massivement les charges sur les TPE, allégez le Code du travail, renoncez au compte pénibilité, réduisez les réglementations absurdes que votre administration produit, renforcez l’accompagnement des créateurs d’entreprises, cessez de matraquer fiscalement les entreprises et tout particulièrement les petites !

 

Et puis, si un jour vous faites appel à un artisan du bâtiment pour effectuer des travaux chez vous, vous pourrez dire merci à l’UPA et à la CAPEB, d’avoir à faire à un professionnel qualifié capable de vous conseiller, qui connaît son travail et qui vous fait profiter de son savoir faire !

 

Merci à l’UPA et à la CAPEB pour leur campagne et leur lobbying intensif auprès des parlementaires.

L’Artisanat restera l’Artisanat !  Une grande victoire syndicale !

 

CAPEB ACTION