» Les délais de paiement : peut encore mieux faire…

 

Pour la première fois depuis vingt ans, les retards de paiement sont en baisse et se situent désormais, en moyenne, à 10,9 jours. Un délai qui était encore de 13,5 jours en 2015. L’amélioration est très nette puisque 43,4 % des factures sont désormais réglées dans les temps alors qu’il y a deux ans, seulement 36 % d’entre elles l’étaient.

Bercy explique ce redressement de la situation par le renforcement des contrôles et du pouvoir de sanction de la DGCCRF. Il faut dire que l’amende peut être très lourde et atteindre jusqu’à 2 millions d’euros pour une personne morale… dissuasif !

S’ajoute à cela l’obligation qu’ont désormais les grandes entreprises, et progressivement les PME et TPE, de dématérialiser leurs factures, et qui évite des cheminements infinis.

Enfin, on relèvera, non sans une certaine fierté, que 60 % des entreprises du bâtiment paient leurs factures à l’heure et notamment les artisans du bâtiment. Les entreprises de transport et de logistique sont loin derrière avec un taux de règlement sans retard de 28 % seulement.

Il n’empêche, les entreprises françaises ont encore bien du chemin à parcourir pour rejoindre leurs voisins d’Outre Rhin : 64,6 % des entreprises allemandes paient leurs factures dans les délais impartis. Les délais de paiement sont également plutôt bien respectés aux Pays-Bas (62,5 %) et même en Espagne (53,1 %). Seuls l’Italie, le Royaume-Uni et surtout le Portugal font moins bien que la France (respectivement 37,6 %, 30,1 % et 18,3 %) !

 

#REVENDICATION CAPEB 71

Les donneurs d’ordre publics : État, collectivités locales, entreprises publiques doivent montrer l’exemple et régler systématiquement dans les délais les entreprises !