» Les chantiers de la CAPEB pour 2016 …

 

 

 

CAPEB conjoncture bâtiment

 

 

 

Beaucoup de nouveautés et de changements devraient marquer l’année 2016… Les priorités de la CAPEB 71 seront la relance de l’activité dans le secteur du bâtiment, la baisse des charges et l’allègement des contraintes administratives…

 

 

Vers une relance de l’activité ?

La dernière note de conjoncture de l’Insee fait état d’une légère reprise de la croissance. Les deux premiers trimestres de l’année devraient enregistrer un petit 0,4 %. Côté investissement, les prévisions sont également meilleures. Il semblerait que, hors construction, ils progressent de 1,1 % par trimestre au moins dans la première partie de l’année. L’Insee prévoit également une amélioration du taux de marge des entreprises qui était si bas ces dernières années. En 2016, il devrait remonter à 31,8 % en moyenne, soit son plus haut niveau depuis le début de la crise en 2008. Quant à la capacité d’autofinancement, elle pourrait atteindre 90 % avant l’été.
Mais, si tous les indicateurs de l’Insee se confirment, la croissance annuelle ne devrait pas dépasser les 1 % cette année alors que le Gouvernement a établi toutes ses prévisions sur la base de 1,5 %. Dans ces conditions, l’emploi ne se redressera pas en 2016 et devrait faire d’ailleurs l’objet de nouvelles mesures gouvernementales. La CAPEB communiquera la semaine prochaine ses prévisions conjoncturelles pour 2016 ainsi que le bilan 2015 de l’artisanat du bâtiment.

 

 

De nombreux dossiers syndicaux en perspective…

C’est dans ce contexte économique encore très fragile qu’il faut avancer. Le Gouvernement poursuit ses réformes. La réforme du Code du Travail est  ouverte avec la parution prévue la semaine prochaine du rapport Badinter sur les fondamentaux du droit social. 

Les nouvelles mesures en faveur de l’emploi et de l’apprentissage devront être assimilées par les petites entreprises, tout comme les conséquences du verdissement de la fiscalité.

Des travaux importants pour les entreprises se poursuivent parallèlement à tout cela et en particulier sur la mutation numérique du bâtiment, et de la société.
Ce thème devrait d’ailleurs être au cœur des Journées de la Construction qui se tiendront du 13 au 15 avril 2016. Ce grand rassemblement quinquennal de tous les représentants de la CAPEB pourrait ainsi être l’occasion de réfléchir à l’adaptation, nécessairement rapide, des entreprises aux changements sociétaux.

 

 

Des chantiers phares…

Plusieurs autres dossiers phares devraient nous mobiliser en 2016 : le compte pénibilité bien sûr, la relance de l’activité aussi, le projet de loi à venir sur les nouvelles opportunités économiques (NOE), l’amélioration du fonctionnement du RSI, la lutte contre toutes les formes de concurrence déloyale… autant de sujets pour lesquels nous devrons faire entendre la voix de la CAPEB !

Enfin, nos priorités absolues, à côté de la relance de l’activité seront la baisse des charges et l’allègement des contraintes administratives et réglementaires qui pèsent sur les entreprises.

 

En 2016, la CAPEB, avec le soutien de ses adhérents, continuera d’aider les petites entreprises à s’adapter à leur environnement mais aussi de les défendre lorsqu’elles sont menacées.

 

En 2016, mobilisons-nous pour aider les petites entreprises du bâtiment à retrouver le chemin du succès !