» Le Mot du Président : “Sachons préserver notre indépendance !”

                             Toni SPINAZZE – Président CAPEB 71

 

 

La reprise s’est faite sur les chapeaux de roue ! L’activité semble être au rendez-vous, tant mieux ! Une conjoncture plutôt favorable au bâtiment ne sera pas de trop pour relever les défis qui nous attendent… Le bâtiment reste confronté à de nombreuses préoccupations : pénurie de main d’œuvre, complexités administratives, poids des prélèvements obligatoires, offres à 1 euro… Autant de combats à mener pour la CAPEB ! Sans compter les projets de loi qui foisonnent….

 

Plus que jamais, il est important de soutenir la CAPEB pour lui donner toute la force et le poids nécessaires pour défendre nos petites entreprises…

 

Jugez plutôt de ce qui nous attend :

projet de loi sur la lutte contre le gaspillage avec un volet déchets qui nous concerne,

projet de loi sur l’énergie et le climat destiné à stimuler la rénovation énergétique des bâtiments, projet de loi de finances pour 2020…

Ces textes sont souvent porteurs de mauvaises nouvelles et la CAPEB doit combattre, proposer et argumenter pour les faire modifier.

 

Cette année, nous allons subir des coupes sombres dans les allégements dont bénéficiaient les artisans du bâtiment :

déduction forfaitaire spécifique,

exonération de la TICPE sur le GNR

 

Nous allons également subir la transformation du CITE en prime, qui est une bonne idée sur le principe, à condition de ne pas réduire le champ des bénéficiaires comme l’envisage le Gouvernement…

 

Arrivent également la réforme sur la santé au travail, la dépendance et bien sûr,  celle des retraites. Dans tous les cas, la CAPEB défend vos intérêts, et le modèle de l’entreprise artisanale du bâtiment.

 

C’est encore plus criant dans le domaine social où nous nous battons pour obtenir deux conventions collectives correspondant à deux champs distincts dans le but de prendre en considération les particularités des petites entreprises comptant jusqu’à 10 salariés et de ne pas les noyer dans les intérêts tout à fait différents des grand groupes du BTP aux effectifs beaucoup plus étoffés… La justice vient de nous donner raison et de débouter la FFB  qui nous attaque sur ce sujet. C’est une avancée mais le combat continue pour défendre l’autonomie des petites entreprises.

 

Un objectif que la CAPEB poursuit dans le domaine de la formation professionnelle et de l’apprentissage. Nous nous battons contre les gros qui voudraient bien faire main basse sur les contributions des petites entreprises pour financer les formations des plus grandes entreprises…

 

Et oui, c’est une rentrée syndicale chargée que nous abordons comme à chaque fois avec détermination pour faire entendre notre voix.

Sur tous ces dossiers, à chaque fois, c’est notre indépendance et notre modèle d’entreprises libres et inféodées aux gros groupes que nous défendons… Il faut bien en avoir conscience !

Dans toutes les négociations et concertations la CAPEB est présente et active pour porter nos intérêts. Nous prenons toute notre part dans ces combats et ceci grâce à votre soutien !

 

A bientôt dans nos prochaines réunions CAPEB 71 sur le terrain à votre rencontre près de chez vous, pour vous expliquer toutes ces évolutions !

 

(Cliquez ici pour consulter l’invitation et le coupon-réponse des rencontres artisans – CAPEB  dans votre secteur)

 

 

Plus forts ensemble !

 

 

Toni SPINAZZE – Président CAPEB 71

(Edito CAPEB INFOS Septembre 2019)

 

Retrouvez dans la rubrique ”Actualité”, ”Mot du Président” les éditos du Président de la CAPEB 71 publiés dans le Magasine CAPEB INFOS . Bonne lecture !

 

 

>  Le Mot du Président

>  Les revendications de la CAPEB

>  Les victoires de la CAPEB