» Le Ministre du Travail s’engage à simplifier le compte pénibilité

François REBSAMEN, Ministre du Travail

François REBSAMEN, Ministre du Travail

Devant 600 délégués de la CAPEB réunis en Assemblée Générale à PARIS, le Ministre du Travail, François REBSAMEN, s’est engagé à simplifier le compte pénibilité. La CAPEB 71 salue enfin cette prise de conscience responsable du Ministre qui a entendu nos arguments. Il conviendra maintenant que les paroles se traduisent par des actes et la CAPEB y veillera.

 

Extrait du discours de M. REBSAMEN :

«  Je sais que ce n’est pas simple, notamment pour les plus petites d’entre elles, de s’approprier un nouveau dispositif. C’est pourquoi Christophe Sirugue et Gérard Huot d’un côté, Michel de Virville de l’autre, ont été chargés de travailler en complémentarité pour faire des propositions de simplification de la mise en œuvre du dispositif. Je m’engage personnellement à ce que ce soit le cas. Il nous faut trouver le bon équilibre entre une approche collective et une approche individuelle pour l’application des facteurs de pénibilité, et mettre en place des modes d’emploi de branche qui aident notamment les PMEs. Le but, je le répète, c’est de parvenir à un dispositif simple dans son application pour les petites entreprises. C’est mon engagement. »
« Nous adapterons ce qui doit l’être : les missions rendront leurs conclusions avant l’été, et nous reprendrons celles qui permettront d’aller vers une plus grande simplicité du dispositif. Je suis en effet convaincu que la simplicité est la clef de la réussite, pour les entreprises et pour les salariés. »
« Il faut passer d’une logique individuelle à une logique collective. Je prends l’engagement que nous allons simplifier, qu’il n’y aura pas de fiche personnelle, individuelle, dans les petites entreprises à remplir à partir du mois de juin. »
Le Ministre François REBSAMEN

 

Lire l’intégralité du discours du Ministre