» L’artisanat, c’est nous !

 

Toni SPINAZZE, nouveau président de la CAPEB 71

Toni SPINAZZE, président de la CAPEB 71

 

Le mot du Président est l’édito publié dans chaque magasine CAPEB Infos.

L’artisanat, c’est nous ! (Mai 2016)

 

L’artisanat, 1ère entreprise de France du Bâtiment, c’est une véritable puissance économique. C’est 350 000 entreprises, 447 000 si l’on compte les micro-entrepreneurs, dont 3 800 en Saône-et-Loire, c’est 685 000 salariés, dont 6 800 en Saône-et-Loire, c’est 74 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont 2,6 milliards en Bourgogne, c’est 63 000 apprentis formés chaque année dont plus de 400 en Saône-et-Loire…Savez-vous qu’en France il n’y a que 1 700 entreprises du bâtiment de plus de 50 salariés ? Et oui, les poids lourds du bâtiment, ce sont nous, les artisans !

L’artisanat du bâtiment, c’est aussi l’économie de proximité, l’animation de tous nos territoires, du lien social, un véritable potentiel de création d’emplois et de croissance pour notre pays… L’Artisanat du bâtiment, c’est ensuite le gardien d’un patrimoine bâti exceptionnel que nous entretenons, que nous rénovons et qui fait la richesse et l’attrait de la France, et tout particulièrement ici dans notre beau département de Saône-et-Loire… L’artisanat du bâtiment est aussi au cœur de la vie des Français… Il construit les maisons de demain, intelligentes et écologiques… Il améliore le confort des logements, concrétise des rêves, permet à des personnes modestes de pouvoir se chauffer, favorise le maintien à domicile des personnes âgées… L’artisanat du bâtiment enfin, c’est la passion des métiers, l’amour du geste, et du travail bien fait, la transmission des savoirs-faire, la formation, l’apprentissage, les relations humaines, bref… une véritable école de vie… Alors, avec autant d’atouts, notre secteur est en droit d’envisager un avenir prometteur… Il constitue même, j’en suis convaincu, l’une des clés du rebond économique tant attendu de notre pays… Mais voilà, pour y parvenir, l’artisanat du bâtiment méritera beaucoup plus qu’une écoute bienveillante des Pouvoirs publics… Il aura besoin de plus de respect, de considération, d’encouragement, et surtout, d’une prise en compte réelle de ses spécificités… Nos artisans n’ont strictement rien à voir avec les entreprises du CAC 40 ! Mais malheureusement, nous sommes soumis aux mêmes contraintes et les normes qui sont édictées le sont systématiquement du point de vue des grandes entreprises… Il faut mettre un terme à cette injustice et enfin admettre la réalité de la TPE / PME en France ! Pourquoi donc, nos dirigeants s’entêtent-ils dans une politique, qui depuis 40 ans, méconnaît les petites entreprises et ne mène nulle part, sauf peut-être dans le mur ?

Nous, les artisans, notre avenir, nous allons le prendre en mains… Et nous avons un bon moyen pour faire encore mieux reconnaître, entendre et respecter notre secteur par les Pouvoirs publics. En octobre prochain, nous devrons gagner les élections aux Chambres de Métiers et faire de ces organismes consulaires, le bras armé de l’artisanat au service des artisans. En Saône-et-Loire, l’UPA soutenu par la CAPEB et de nombreuses fédérations de l’artisanat, présentera une liste de candidats motivés et représentatifs. L’heure de la “reconquête” a sonné ! Nous avons besoin d’une nouvelle Chambre de Métiers qui sache développer une vraie politique en faveur de l’artisanat ! Nous compterons sur votre soutien. L’artisanat comptera sur votre soutien ! Plus forts ensemble !

 

Toni SPINAZZE – Président de la CAPEB 71

 

 

 

> Les revendications de la CAPEB

> Les victoires de la CAPEB