» L’administratif va tuer la relance !

 

 

 

Le Gouvernement a entendu la CAPEB et va mettre beaucoup d’argent sur la table pour soutenir la rénovation énergétique. C’est très bien, sauf que lorsque l’on regarde les mécanismes pour comprendre le fonctionnement des aides, on s’arrache les cheveux !

 

Comme l’a dit le président de la CAPEB nationale, Jean-Christophe REPON, en l’état actuel des réglementations, il est plus dur de faire bénéficier l’un de nos clients d’une aide éco-conditionnée au RGE que de lui faire une mise en tension gaz ou en conformité électrique, alors que ces derniers gestes représentent, potentiellement, un risque pour sa sécurité  !

Pour que le plan de relance soit une réussite, la simplification des dispositifs de soutien est indispensable.  On est passé en quelques temps de 65.000 artisans RGE à  45.000. Pourquoi ? Par écœurement administratif ! Si l’État ne comprend pas qu’il faut simplifier alors, il met en grand danger la relance !

 

Retrouvez l’entretien complet dans Batiactu, du Président de la CAPEB Nationale, Jean Christophe REPON qui réaffirme haut et fort que la CAPEB demande la simplification du dispositif RGE :

https://www.batiactu.com/edito/capeb-demande-simplifier-acces-au-rge-artisans-60315.php

 

 

Nos Services sont à votre disposition pour tout renseignement relatif à cet article au 03.85.90.97.70 ou sur capeb71@capeb71.fr

 

 

La CAPEB continue son combat !

capeb71-vous-conseiller-accompagner-defendre