» La transformation du CITE en prime travaux finalement reportée…

 

A la suite des révélations du journal Les Echos concernant le report d’un an de la prime aux travaux de rénovation énergétique, la CAPEB ne peut que déplorer cette décision et demande au gouvernement de revenir sur les restrictions appliquées au CITE fin juin 2018.

 

Remplacer le crédit d’impôt par une prime était une bonne proposition de nature à encourager les ménages à effectuer davantage des travaux de rénovation. Le report de celle-ci ajouté à la diminution du champ du CITE  rend impossible le défi de rénover 500 000 passoires thermiques par an.

 

Rappelons, une nouvelle fois, que ce sont les particuliers qui doivent payer la transformation  énergétique du secteur du logement en rénovant leur logement. Comment pourront-ils le faire massivement si dans le même temps le gouvernement n’a de cesse de diminuer les aides financières et les dispositifs d’incitations ?

Lire le communiqué de presse de la CAPEB