» La simplification ne doit pas faire sur le dos des entreprises

 

 

UPA SetL (Les entreprises de proximité (HD)

 

 

L’UPA soutient toute démarche de simplification des obligations législatives et réglementaires tant sur le plan social que sur le plan fiscal qui pèsent sur les entreprises, en particulier les TPE et les PME. Pour autant elle fait observer que la simplification du bulletin de paie envisagée par le Gouvernement, sans remettre en cause son intérêt, ne constitue pas l’une des priorités pour les entreprises.

 

La vocation du bulletin de paie est d’être un vecteur de communication entre le chef d’entreprise et le salarié. Il ne s’agit donc pas pour l’UPA, sous couvert de simplification, de supprimer ou d’alléger drastiquement trop de lignes du bulletin mais d’apporter de la clarification au bulletin de paie afin de le rendre plus compréhensible, plus lisible pour le salarié et son employeur.

 

En recherchant une trop grande simplification du bulletin de paie pour le salarié, il ne faudrait pas que l’on fasse   supporter aux chefs d’entreprise la charge de l’explication de telle ou telle ligne du bulletin qui ne serait pas ou plus suffisamment explicite.

 

L’UPA est en outre opposée au caractère obligatoire de mise en œuvre des propositions de clarification du bulletin de paie et demande que ces propositions ne soient que facultatives pour les entreprises. La dématérialisation ne peut pas être imposée et devenir la règle, car elle serait génératrice de coût supplémentaire pour les entreprises, évalué entre 1 et 4 milliards d’euros par la mission, et ce dans un contexte financier et économique des plus difficiles.

 

 UPA ACTION

 

Qu’est-ce que l’UPA ?

Consulter le Site Internet de l’UPA