» La CAPEB 71 présente ses revendications à la Sénatrice Marie MERCIER

La CAPEB 71 rencontre la Sénatrice Marie MERCIER

 

 

Les dirigeants de la CAPEB 71, accompagné du Secrétaire Général poursuivent leurs rencontres de l’automne avec les Parlementaires du Département. Hier soir, ils ont été reçus par la nouvelle Sénatrice (Les Républicains), Mme Marie MERCIER.

 

Les représentants de la CAPEB 71 ont d’abord présenté le secteur de l’artisanat du bâtiment à la nouvelle Sénatrice pour lui permettre de se familiariser avec notre environnement et de mieux connaître le poids économique de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment.

 

Les délégués de la CAPEB 71 ont ensuite exposé la conjoncture économique difficile que traversent les entreprises du bâtiment. Ils ont expliqué à la Sénatrice que notre secteur subissait d’une part, un recul constant de l’activité depuis plusieurs années et que d’autre part, il devait faire face à des règlementations complexes, lourdes, et parfois totalement absurdes. Il ont expliqué que ce contexte décourageait l’esprit d’entreprendre et que l’exaspération montait chez les artisans. Ils se sont notamment appuyés sur des exemples du Code du travail qui n’est pas fait pour les petites entreprises.

Ils ont à nouveau dénoncé le poids des charges sociales et les dysfonctionnements du RSI. Ils ont cependant expliqué à la Sénatrice que rattacher les artisans au régime général de la sécurité sociale se traduirait par une forte hausse des cotisations des artisans, ce que la CAPEB 71 refuse absolument.

Les représentants de la CAPEB 71 ont également attiré l’attention de la Sénatrice sur le développement du travail détaché, un phénomène dangereux pour l’économie et l’emploi local.

Enfin, la CAPEB 71 a rappelé que l’artisanat, grâce à l’apprentissage, pouvait être un formidable vivier d’emploi pour les jeunes mais qu’il fallait absolument simplifier la réglementation du travail et lancer une grande réforme de l’éducation nationale.

 

La Sénatrice, qui a expliqué comment elle travaillait au Sénat et ce qu’elle voulait y faire, a été particulièrement sensible et à l’écoute des difficultés mais aussi des propositions exposées par la CAPEB 71.

Il convient de noter qu’elle avait déjà, suite à une sollicitation de la CAPEB 71, posé une question au Gouvernement sur la situation économique du secteur du bâtiment.

 

Lundi matin, les délégués de la CAPEB 71 poursuivront leur travail et rencontreront le Sénateur EMORINE à sa permanence de SENNECEY-LE-GRAND.

 

La CAPEB 71 agit pour faire entendre la voix de l’Artisanat auprès de ceux qui votent les lois. Plus forts. Ensemble !

 

Le Secrétaire Général présente à la Sénatrice, l'Appli CAPEB 71, une innovation de notre organisation.

Le Secrétaire Général présente l’Appli CAPEB 71, une innovation de notre organisation à la Sénatrice