» Hausse des carburants : trop c’est trop pour la CAPEB 71 !

capeb71-hausse carburants

 

La CAPEB alerte le ministre !

La CAPEB a alerté Gérald Darmanin, Ministre de l’action et des comptes publics, sur les conséquences, pour les entreprises du bâtiment, de la hausse des prix des carburants et de la suppression du taux réduit de TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques).

Elle a demandé au Ministre de maintenir l’exonération de TICPE dans le secteur du bâtiment et, si la flambée des prix des carburants devrait se poursuivre, de mettre en place des mesures compensatrices afin de soulager la compression des marges et des trésoreries des 400 000 entreprises du bâtiment.

Les entreprises artisanales du bâtiment sont, en effet, confrontées à la hausse substantielle des prix des carburants comme le confirment les derniers chiffres du ministère de la Transition écologique. Ainsi, le prix du litre de gazole a augmenté de 24 % et celui du sans-plomb 95 de 16 % entre juillet 2017 et juillet 2018. Ces hausses pèsent dans les charges des entreprises du bâtiment qui disposent d’un parc conséquent de véhicules utilitaires et d’engins de chantier, notamment pour les métiers du gros œuvre. Les carburants constituent une charge de 6 à 8% pour les entreprises artisanales du bâtiment.

S’ajoute à ces hausses la suppression du taux réduit de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), annoncée dans le projet de loi de finances 2019, et qui viendra alourdir encore ce poste de dépenses. Les marges déjà très réduites des entreprises n’en seront que davantage rognées, ce qui, immanquablement pèsera dans les prochains mois sur leurs investissements…

 

La CAPEB 71 a sollicité une audience auprès du Préfet et des Parlementaires.

Si le Ministre et les Pouvoirs Publics refusent d’entendre les arguments de bon sens de la CAPEB, d’autres actions seront engagées rapidement par notre organisation professionnelle.

 

Lire le dernier communiqué de presse de la CAPEB