» Écrans souples de sous-toiture NF DTU 40.29

 

 

ecrans-souple-sous-toiture

 

Le nouveau NF DTU 40.29 paru le 28 novembre 2015 vise la mise en œuvre des écrans souples de sous-toiture utilisés pour protéger les couvertures en petits éléments contre la neige poudreuse et la poussière. Seuls sont concernés les écrans souples bitumineux ou synthétiques à base de polyéthylène, de polypropylène ou de polyester. Les DTU de la série 40.1 et 40.2 précisent les cas où la présence d’écran permet d’abaisser des pentes de couverture ainsi que les cas où la présence d’écran est obligatoire. L’utilisation d’écran de sous-toiture, en tant qu’élément d’interposition pour couverture en, feuilles ou longues feuilles métalliques, et la mise en œuvre des pare-vapeur ne sont pas visées par ce NF DTU (pour plus d’information sur le domaine d’application, se reporter au DTU).

 

 

1. LES DIFFÉRENTS TYPES DE MISES EN OEUVRE TRAITÉS DANS CE DTU

Seuls sont visés les modes de pose suivants, avec des entraxes de chevrons ou fermettes limités à 90 cm :

  1. Pose tendue sur chevrons ou fermettes avec ventilation en sous-face de l’écran,
  2. Pose sur platelage bois ventilé en sous-face,
  3. Pose tendue sur chevron ou fermettes sans ventilation en sous-face de l’écran,
  4. Pose au contact d’un isolant thermique mis en œuvre par l’extérieur.

Ce DTU a été rédigé de manière à être pédagogique. Il détaille tous les modes de pose sous forme de schémas (tableau n°1, paragraphe 5.2.1).

Le paragraphe 5.2.2 rappelle les conditions particulières pour les écrans non ventilés en sous-face. En effet, les règles de construction rendent nécessaire, dans le cas de la pose tendue sans ventilation en sous-face, l’emploi d’un pare-vapeur dans la composition de la paroi. Celui-ci est toujours mis en œuvre de manière continue du côté chaud de la paroi pour se prémunir du risque de condensation au point de rosée. Des « notes » rappellent que les pare-vapeur utilisés dans les systèmes constructifs intégrant un écran de sous-toiture doivent avoir une valeur de Sd supérieure ou égale à 18 m (soit une perréance inférieure ou égale à 0,005 g/m2.h.m mH g). Le cahier des clauses spéciales types précise les conditions de coordination entre corps d’états pour la mise en œuvre du pare-vapeur.

 

 

2.TRAITEMENT DES POINTS SINGULIERS DE LA TOITURE

Le Cahier des Clauses Techniques du DTU 40.29 donne des exemples de mise en oeuvre pour le traitement des points singuliers de la toiture : raccordement de l’écran à l’égout, rives latérales, faîtage/arêtier, fenêtres de toit et entourage de cheminées, pénétrations (souches, ventilation…) et noues.

 

 

3.SPÉCIFICATIONS DES PERFORMANCES DES ÉCRANS SOUPLES DE SOUS-TOITURE

Les écrans de sous-toiture aptes à satisfaire les dispositions techniques du DTU 40.29 sont obligatoirement marqués CE selon la norme NF EN 13859-1. Un ensemble de spécifications complémentaires indiquera dans le guide de choix du DTU 40.29, sous forme d’annexe, le niveau de performances suffisant afin que les industriels, prescripteurs et utilisateurs puissent proposer, choisir et mettre en œuvre les produits adaptés chaque usage.

 

 

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter notre Service Technique ou notre Service Juridique au 03.85.90.97.70 ou sur capeb71@capeb71.fr.

 

 

La CAPEB 71 au plus près des artisans du bâtiment !