» Donnons du travail aux artisans : halte aux contrats globaux, oui à l’allotissement !

immeuble en construction

 

Une nouvelle fois la CAPEB hausse le ton sur les dérives administratives.

Le Président de la CAPEB vient d’écrire au Ministre de l’Économie pour l’alerter sur les conséquences d’un projet d’ordonnance sur les marchés publics.

Le projet d’ordonnance ouvre expressément la voie à un contournement du principe de l’allotissement, or l’allotissement est essentiel pour les petites entreprises.

Avec les contrats globaux, les petites entreprises du bâtiment sont soit exclues, soit en reléguées au rang de sous-traitantes, inacceptable !

Privilégier ainsi les grandes entreprises n’est pas de nature à soutenir le tissu économique de proximité, ni l’emploi local !

La CAPEB demande donc que les conditions de recours aux marchés publics globaux et marchés de partenariat soient limitées aux projets particulièrement complexes et à l’urgence impérieuse.

 

Téléchargez le courrier du Président de la CAPEB Nationale, Patrick LIEBUS

 

Patrick LIEBUS Président CAPEB

Patrick LIEBUS
Président CAPEB

 

> La CAPEB défend l’accès aux marchés pour les petites entreprises !