» Débat CAPEB 71 / Parlementaires : la pénurie de main d’œuvre dans le bâtiment (Épisode 3)

capeb71-Débat-épisode3

 

Le 14 décembre dernier, la CAPEB 71 a réuni des Parlementaires de Saône-et-Loire, le Sous-préfet et le Maire de Chalon pour faire un point sur les préoccupations des artisans du bâtiment dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Retour sur les débats avec l’épisode 3 : la pénurie de main d’œuvre dans le bâtiment…

 

Ce que dénonce la CAPEB 71 :

  • Les entreprises artisanales du bâtiment de Saône-et-Loire éprouvent de très grandes difficultés à recruter de la main d’œuvre. Certaines sont même obligées de refuser des chantiers faute de salariés. Il s’agit indiscutablement de pertes de points de croissance pour l’économie du bâtiment. Cette situation est totalement incompréhensible alors que la France compte un taux de chômage de 9,3 % de la population active.
  • Les artisans employeurs sont également exaspérés de constater que beaucoup de demandeurs d’emploi identifiés dans les registres de Pôle Emploi ne donnent pas suite aux propositions de rendez-vous.
  • L’apprentissage n’est pas encore reconnu (notamment par l’Éducation Nationale) à sa juste valeur : c’est-à-dire, une voie d’excellence !

 

Les réponses des Pouvoirs Publics :

> Rémy REBEYROTTE (Député La République En Marche)

capeb71-debat-parlementaire-13 (a)

  • “Le loi est en préparation sur les aides et les allocations chômage… Elle ne va pas plaire à tout le monde…”
  • Il faut refaire un écart entre les minimas sociaux et le salaire net.. Il ne faut pas prendre d’une main ce que nous donnons de l’autre…”
  • “Les Ministres poussent les portes (NDLR : des collèges) mais certains corps intermédiaires (les syndicats de l’Éducation Nationale) freinent des 4 fers…”
  • “Il y a un culte des études longues…”

 

> M. Jean-Paul EMORINE (Sénateur Les Républicains)

capeb71-debat-parlementaires- 19 (a)

  • “La réforme de la formation professionnelle est une bonne décision…”
  • “Il faut que les entreprises du bâtiment pénètrent dans les collèges…”

 

> Gilles PLATRET (Maire de Chalon-Sur-Saône, porte-parole national des Républicains)

 

capeb71-debat-parlementaire-12 (a)

  • “Il y a des difficultés avec le bus l’apprentissage… les collèges ne veulent pas recevoir le bus de l’apprentissage…”
  • “L’éducation Nationale met un frein et ne communique pas les informations…”

 

> Marie MERCIER (Sénatrice Les Républicains)

capeb71-debat-parlementaire-15 (a)

  • “Il faut également faire évoluer la vision qu’ont les parents sur le secteur…”

 

Ce qui a été obtenu :

  • Une réforme de la formation professionnelle et de l’Apprentissage;

 

Ce que demande la CAPEB 71 :

  • que la réforme de l’assurance chômage à venir consacre le principe suivant : au-delà de deux offres d’emploi refusées dans son périmètre de compétence professionnelle (avec une adaptation par la formation si nécessaire) et géographique (20 à 40 kms de son domicile), le versement des allocations chômages doit être interrompu.
  • que les contrôles sur la recherche effective d’un emploi soient renforcés.

 

Voir #débat : Épisode 1 : la fiscalité punitive sur les carburants

Voir #débat Épisode 2 : quelle transition énergétique pour demain ?”

 

Télécharger le dossier complet de la CAPEB 71

 

A suivre > Épisode 4 : Débat avec les parlementaires : Renforcer le rôle des corps intermédiaires

 

capeb71-agir