» Covid19 > Précisions sur l’aide maximale de 1250 € du CPSTI

capeb71-info-coronavirus

 

Nous vous rappelons que les organisations patronales (dont l’U2P avec la CAPEB) ont défendu et obtenu la création d’une aide exceptionnelle octroyée par le Conseil de la Protection Sociale des Travailleurs Indépendants…

 

Pour qui ?

L’aide CPSTI Covid-19 est destinée aux artisans et aux commerçants (dont autoentrepreneurs) pour les aider à passer le cap de la situation de crise actuelle. En Saône-et-Loire, cela concerne 7 122 entrepreneurs

 

Les conditions pour en bénéficier sont :

  • D’être immatriculé avant le 01/01/2019;
  • D’avoir cotisé au régime complémentaire des indépendants au titre de 2018;
  • D’être toujours en activité à la date du 15/03/2020.

 

Montant et cumul

  • Le montant de l’aide est égal au montant des cotisations de retraite complémentaire versées au titre de l’année 2018. Il ne pourra excéder la somme de 1 250 € (nets d’impôts et de cotisations sociales). A titre d’illustration, un artisan / commerçant ayant acquitté 550 euros de cotisation de retraire complémentaire au titre de 2018 percevra une aide de 550 euros. S’il a acquitté 2 500 euros, il percevra 1 250 euros.
  • Cette aide est cumulable avec le fonds de soutien (géré par les Directions des finances publiques) et l’action sociale des travailleurs indépendants gérée par l’Urssaf Bourgogne, sous réserve d’éligibilité à ces dispositifs.

 

Quelle sont les démarches

  • Afin de simplifier au maximum cet accompagnement, le dispositif ne nécessité aucune démarche.
  • Le montant est calculé directement par l’Urssaf Bourgogne, qui procède, à compter du 27 avril, au paiement par virement, sur les comptes bancaires des artisans-commerçants bourguignons.
  • Les travailleurs indépendants dont les coordonnées bancaires ne seraient pas connues car n’ayant pas opté pour le prélèvement, seront contactés directement par l’organisme.

 

Lire le communiqué URSSAF – Aide CPSTI

 

03 - Victoire U2P_CAPEB-page-001 (A)

En cette période crise, il est bon de se rappeler que si les organisations professionnelles, comme la CAPEB, déploient des dispositifs jamais vus pour aider et conseiller individuellement les entreprises, elles continuent également d’agir sur le terrain syndical et d’obtenir des avancées syndicales !

Merci de le dire à vos collègues qui ne sont pas syndiqués et qui profitent de ces mesures défendues par nos organisations !

 

 

PLUS FORTS ENSEMBLE !