» Covid19 : Mise en garde contre les “cybermenaces” et escroqueries par internet

capeb71-info-coronavirus

Dans le contexte actuel, la gendarmerie nationale assure de très près le suivi des escroqueries et autres infractions à caractère financier. L’épidémie de COVID 19 qui sévit actuellement et la mise en place du confinement ouvrent aux malfaiteurs de nouvelles perspectives… Soyez vigilants !

 

Quels sont les risques ?

La généralisation du télétravail due au confinement profite aux cybercriminels pour augmenter leurs champs d’actions.

Au sein des entreprises, le nombre de demandes de changement de RIB sont en hausses et laissent présager des tentatives de fraudes.

La manière d’opérer est similaire à celle des faux ordres de virements (FOVI).

Elle s’articule en trois temps :

  • RÉCEPTION PAR L’ENTREPRISE D’UN MAIL :

L’entreprise ciblée reçoit un mail, qu’elle pense être d’un de ses fournisseurs habituels, lui demandant de régler une prestation. Cependant, l’adresse mail a été piratée.

  • CHANGEMENT DE RIB :

Le cybercriminel indique à l’entreprise qu’il a changé de RIB et lui demande de verser l’argent sur un autre compte dont il fournit les références.

  • VERSEMENT DE L’ARGENT :

L’entreprise, croyant avoir à faire avec sont fournisseur habituel, verse l’argent sur le compte bancaire frauduleux.

Ce phénomène est connu depuis longtemps et sévit depuis plusieurs années.
Les entreprises, actuellement désorganisées par le confinement et la généralisation du télétravail, ne peuvent plus suivre leurs process de vérifications habituels.

La situation actuelle laisse supposer que ce type d’escroquerie est amené à augmenter sur l’ensemble du territoire national.

De plus, l’impossibilité pour les entreprises de faire des chèques, du fait que les personnes habilitées à signer soient confinées, laisse supposer que le recours aux virements va s’intensifier les prochaines semaines dans l’urgence, sans aucun process de vérifications.

Il est également à craindre une recrudescence de la fraude dite “au président”, du fait du contact par téléphone entre les personnels.

Voici un document de prévention créé par le groupe d’appui expert de la gendarmerie qui peut être largement diffusé.

 

Pour en savoir plus…

Les chefs d’entreprises peuvent utilement s’appuyer sur les conseils des sites suivants :

https://www.cybermalveillance.gouv.fr/cybermenaces
https://www.ssi.gouv.fr/entreprise/
https://www.cert.ssi.gouv.fr/

La gendarmerie de Saône-et-Loire est à votre disposition pour tout renseignement complémentaire :

Cellule prévention technique de la malveillance
4, avenue de la gendarmerie
71850 CHARNAY LES MACON

Tél : 03 85 29 59 31  ou  03.85.29.59.47

cptm.ggd71@gendarmerie.interieur.gouv.fr