» Covid19 : le point sur la situation et les dernières recommandations de la CAPEB

capeb71-info-coronavirus

 

Voici les dernières consignes et recommandations de la CAPEB, en l’état des infos dont nous disposons dans la situation exceptionnelle que nous vivons…

 

Si vous avez du travail (chantiers à finir, clients qui ont besoin d’être dépannés…)

 

1) Tout d’abord, la CAPEB conseille aux entreprises d’arrêter, sauf exception, au plus tard ce soir la réalisation de leurs chantiers. Ceci est d’autant plus important si vous êtes employeurs, dans la mesure où la responsabilité du chef d’entreprise pourrait être recherchée en cas d’infection. Dans ce cadre, la priorité doit être donnée à la mise en sécurité du personnel.

2) Avant toute intervention sur un chantier, il est impératif pour l’entreprise de s’assurer de l’accord de son client que le chantier soit en site occupé ou en construction neuve. De plus, l’employeur doit s’assurer de l’accord de ses salariés pour intervenir (absence de droit de retrait) et prendre toutes dispositions pour respecter les consignes de sécurité en matière sanitaire (distance d’un mètre, pas de contact physique, etc.) sur le chantier proprement-dit évidemment mais également lors du transport des ouvriers, lors des pauses/ déjeuner…

3) Utilisez l’attestation de dérogation.

4) Informez vos salariés si vous êtes employeurs (gestes barrières…), mettez en place les mesures restrictives sanitaires (limiter les relations avec les clients ou les tiers, rester à 1 m de distance, gel hydroalcoolique ou possibilités de se laver les mains régulièrement). Idéalement, il faudrait nettoyer les cabines de camion, les bungalows de chantier, limiter le recours à des outils communs… sur le terrain, il est évident que ce n’est ni facile ni pratique à mettre en œuvre.

5) Ne perdez pas de vue que vous êtes responsables de vos salariés en tant qu’employeur !

 

Nous vous recommandons de placer vos collaborateurs en chômage partiel ; d’autant que le dispositif est aménagé pour permettre aux entreprises et aux salariés de subir le moins de répercussions financières.

 

Le ministère du travail donne 30 jours aux entreprises pour déclarer leur activité partielle, avec effet rétroactif.

 

La crise sanitaire que nous traversons entraîne le gouvernement à mettre en œuvre immédiatement des mesures de soutien massif aux entreprises. Le dispositif d’activité partielle est une des mesures clés.

Un décret sera donc pris dans les tout prochains jours pour réformer le dispositif d’activité partielle, afin de couvrir 100% des indemnisations versées aux salariés par les entreprises, dans la limite de 4,5 SMIC.

Le serveur de l’Agence de service et de paiement (ASP) accessible aux employeurs pour procéder à leur demande d’activité partielle fait face à un afflux exceptionnel qui conduit à rendre le site inaccessible pour de nombreuses entreprises. Les équipes de l’ASP conduisent les travaux techniques nécessaires au bon fonctionnement du site.

 

Des dispositions ont été annoncées pour soutenir les entreprises et éviter tout dépôt de bilan. Pour l’instant, nous n’en connaissons pas le détail. Nous ne manquerons pas vous informer dès que nous en saurons plus.

 

Suivez toute l’actualité qui évolue d’heures en heures sur www.capeb71.fr