» Congrés de l’UPA : les artisans accusent le gouvernement de délaisser les petites entreprises !

 

 

 

LAB UPA LA CAPEB 71 PRESENTE SON APPLICATION

 

C’est dans un climat bien morose que s’est tenu le congrès de l’Union Professionnelle Artisanale (UPA) dont fait partie la CAPEB.

 

A cette occasion Myriam El Khomri la nouvelle Ministre du Travail et de l’emploi avait été désignée par le Premier Ministre pour le représenter devant les représentants des UPA territoriales réunis au Palais Brongniart.

 

Le Président de l’UPA a accusé le gouvernement de mener des politiques qui “privilégient les très grosses entreprises” au détriment des petites, citant notamment le pacte de responsabilité, le travail dominical et la représentativité patronale.

La Ministre du travail s’est engagée à faire en sorte que les formations prioritaires annoncées lors de la conférence sociale en faveur des emplois non pourvus ciblent également les métiers de l’artisanat. Elle a admis qu’une bataille culturelle restait à mener pour favoriser le développement de l’apprentissage et faire prendre conscience à tous qu’il s’agit d’une arme contre le chômage des jeunes et une porte vers l’entrepreneuriat de demain.

 

S’agissant de la réforme du droit du travail qu’elle prépare, la Ministre du Travail a plaidé pour une simplification du Code du travail afin de sécuriser les employeurs. “Je veillerai à ce que la réforme du Droit du travail prenne en compte les préoccupations des TPE” a-t-elle affirmé avant d’ajouter que son projet de loi ne sera pas “le fossoyeur des branches professionnelles”, et que si elle entend réduire drastiquement le nombre de branches professionnelles, c’est pour qu’elles soient plus fortes et plus actives. Mais elle a néanmoins précisé que “renforcer les branches n’empêche pas de donner plus de souplesse aux entreprises”.

 

Pour conclure son intervention, la Ministre a indiqué que le CPA (Compte Personnel d’Activité) visait à simplifier le droit des salariés mais qu’il devrait être avant tout un progrès social pour l’ensemble des actifs et qu’il devait donc être universel (salariés et travailleurs indépendants).

Elle a précisé qu’un document d’orientation serait très prochainement adressé aux partenaires sociaux pour leur permettre d’engager une concertation au sujet du CPA.

 

La CAPEB et l’UPA suivront de très près ces chantiers et tout particulièrement celui de la réforme du Code du Travail. Elles feront des propositions pour faire entendre les positions des artisans, 

 

La CAPEB continue son combat !

 

 

Pour tout renseignements concernant les actions de l’UPA ou de la CAPEB, contactez-nous au 03.85.90.97.70 ou sur capeb71@capeb71.fr.