» Attentats : le Président de la CAPEB réagit

Patrick LIEBUS CAPEB

 

Patrick Liébus, Président confédéral, réagit à la vague d’attentats qui a frappé Paris le 13 novembre dernier.

 

« Compassion, sentiment d’injustice, sentiment d’impuissance et colère.

La compassion envers ces jeunes, fauchés dans la force de l’âge, blessés ou traumatisés et envers leurs familles, leurs amis et leurs connaissances dans la peine.

Le sentiment d’injustice face à ces frappes aveugles pour de sombres et incompréhensibles motifs.

Le sentiment d’impuissance tant l’irrationnel l’emporte sur l’intelligence, la culture, l’humanité.

La colère devant la barbarie, l’obscurantisme, la bêtise sans nom dont les hommes sont capables.

Voilà pourquoi nous devons rester debout, la tête haute, et continuer de vivre pour ceux qui sont morts ou souffrent dans leur chair à la suite des attentats, pour nos enfants et nos petits-enfants, et faire échouer l’objectif des terroristes de nous anéantir.

Plus forts et unis ensemble. »

 

Toute l’équipe de la CAPEB de Saône-et-Loire s’associe au message du Président de la CAPEB nationale.